Comment choisir sa crémone

Qu’est-ce qu’une crémone ?

Dans toute maison l’interface entre l’extérieur et l’intérieur est assuré par une porte d’entrée ou une fenêtre. Le système de fermeture est un point à ne pas négliger si on veut assurer la tranquillité et la sécurité de son domicile. Une porte ou une fenêtre se compose d’une partie fixe, le dormant, et une ou deux parties mobiles, les ouvrants. Entre ces éléments une affinité est nécessaire pour assurer à la fois la fermeture et l’étanchéité. Au fil du temps la crémone, accessoire de fermeture intégrant, à la fois la partie fixe et la partie mobile de la fenêtre ou de la porte, a évolué pour devenir un gage incontournable de fermeture.


Crémone en applique

Souvent assimilé à l’espagnolette, la crémone en applique a longtemps servi à fermer deux ouvrants de fenêtre au moyen d’une tige métallique divisée en deux parties, les tringles, que l’on manœuvre avec la poignée centrale. La rotation de la poignée (appelée aussi bouton) agit sur des cames cachées dans un bloc, pour faire glisser les tringles dans des coulisseaux et des chapiteaux. Le tout situé sur un des ouvrants. Seules deux gâches fixées en partie supérieure et inférieur du cadre dormant reçoivent les extrémités des tringles de forme ronde, méplate ou demi circulaire.

Ce système n’étant pas accessible de l’extérieur, le verrouillage est assuré de l’intérieur.

Cette invention d’origine transalpine fut sans doute motivée par le problème de fermeture et d’accessibilité des grandes fenêtres de châteaux. Depuis plus de deux siècles, des modifications et améliorations ont été apportées au système pour le banaliser et l’adapter à la fois aux fenêtres et aux portes de tout logement. Les cambrioleurs émules d’Arsène Lupin ont hélas également progressé dans l’art du forçage de serrure ainsi des améliorations ont été apportées dans l’ingénierie des crémones.

Outre la crémone en applique toujours présente dans les bâtiments anciens, il existe désormais la crémone encastrée invisible avec ou sans serrure, appliquée aux fenêtres et également aux portes d’entrées.

Le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) a décrété un Label de protection nommé A2P pour une porte vitrée et A2BP1, A2BP2, A2BP3 pour les autres portes. C’est un classement établi selon le temps qu’un cambrioleur (de laboratoire) met pour forcer l’ensemble bloc-porte. Des étoiles sont attribuées selon leur niveau de résistance à l’effraction.

Quels sont les différents types de crémones ?

Crémone de fenêtre

Crémone en applique

Souvent en fonte, le modèle rustique par excellence est généralement commercialisé en kit, il se commande en précisant la longueur des tringles.

Crémone pompier

La manœuvre centrale se fait avec une poignée en forme de levier manœuvrée de haut en bas pour actionner les tringles et verrouiller la fenêtre.


Crémone à encastrer

La partie mobile se trouve toujours sur les chants de l’ouvrant nécessitant la création de logement à la défonceuse pour placer les tringles. Seule la poignée de manœuvre est apparente.
 
La partie fixe, représentée par les gâches, est fixée sur le dormant. Elle peut selon la qualité de la crémone comporter 2 à 5 points d’ancrage pour assurer une parfaite fermeture de la fenêtre.

Crémone de porte

Dérivée de la crémone de fenêtre, elle reçoit l’appellation serrure 3 à 5 points. L’action de la serrure agit sur plusieurs point d’ancrages répartis sur la hauteur dudormant.

La manœuvre de la poignée permet aux galets de se loger dans les gâches prévues à cet effet donnant ainsi à la porte un verrouillage et une étanchéité maximum. La porte est plus difficile à forcer le tour de clé parachevant ainsi la fermeture.

Les points d’ancrages (gâches) sont différenciés de la manière suivante :

  • la gâche centrale ou gâche pêne dite à toupiller (son logement est défoncé à la toupie ou au ciseau à bois) qui reçoit le pêne de la serrure ;
  • les gâches galets situés de part et d’autre de la gâche centrale reçoivent les galets mobiles actionnées par la tringle de la crémone.

Particularité

La poignée centrale appelée aussi crémone à deux fourches peut être avec ou sans serrure.
 

Le kit oscillo-battant est un ensemble crémone articulée permettant le basculement de la fenêtre sans possibilité d’intrusion.

Tenir compte du poids de la fenêtre lors de la sélection.

Autres types de crémones

Les ouvertures étant variées et de tous types et les exigences de sécurité variables, de nombreuses crémones se différencient :
  • crémone à têtière, partie visible de la serrure pour laquelle un léger travail au ciseau à bois est nécessaire ;
  • crémone à barillet, présence d’un logement destiné à recevoir un barillet à clef indépendant – cylindre ;
  • crémone Europa, crémone à condamnation par barillet, serrure à larder multipoints ;
  • crémone à larder à insérer en fond de feuillure pour fenêtre deux vantaux ;
  • crémone à cylindre ajustable en partie haute et basse ;
  • crémone ajustable, crémone dédiée à la rénovation car s’adapte aux anciennes installations ;
  • crémone verrou pour fenêtre et porte-fenêtre, un verrou avec clé remplace la poignée.

Accessoires complémentaires

 

Système de verrouillage par panneton

Le panneton est en saillie comme les galets tournants mais ils ont l’avantage de s’effacer dans la têtière lorsqu’on ouvre la fenêtre.

Tringles ajustables

Sciables à longueur voulue, indispensable pour toutes les portes réalisées sur-mesure dans le cadre de rénovation.

Fausse crémone décorative

Pour ceux qui veulent donner un aspect ancien à des fermetures modernes.

Conseils de choix


Pour choisir une crémone pour des fenêtres achetées nues ou pour remplacer le matériel existant que vous souhaitez améliorer il vous faut prendre en considération :
  • le type d’ouverture (porte, fenêtre simple ou à deux vantaux) ;
  • le sens d’ouverture ;
  • le nombre de points d’ancrage des gâches de galets ;
  • la forme et les dimensions de la serrure ;
  • la nature du matériau de la porte ou de la fenêtre (bois, PVC, alu).
Les modèles de crémones changent très souvent. Il est parfois difficile de trouver le même modèle qu’une installation existante toutefois, la grande diversité de pièces détachées ajustables permet de trouver la bonne crémone.

Soyez précis dans votre commande surtout si votre fenêtre ou porte est en acier, alu ou PVC car ces matériaux ne vous permettront pas ou difficilement de modifier les logements dédiés. Les mesures se prennent axées (d’axe en axe).

Pour le bois, vous avez la possibilité d’ajuster une têtière ou un fond de gâche à la défonceuse ou au ciseau à bois. Pour le reste, la crémone que vous devez acheter doit être en tout point identique à celle que vous remplacez sous peine de gros tracas… sortez votre mètre et soyez précis !

Laisser un commentaire

CLOSE
Add to cart
preloader